Newsletter S'inscrire

Galerie Les filles du Calvaire

En cours Passées À venir

Paint it black, 2007
Vue partielle de l’installation au CCNOA, center for contemporary non-objective art, Bruxelles

Emmanuelle Villard

Posturale attitude

Emmanuelle Villard

Exposition du 16 mai au 23 juin 2007

L’exploration méthodique du matériau constitue le point de départ de mon travail, en particulier le fait qu’il puisse être mouvant. Il peut couler, glisser, déraper, tomber, produire des accidents et des surprises. Sortir du cadre au sens propre comme au sens figuré. C’est pour moi une métaphore du monde réel. J’articule ma pratique autour de la volonté de fixer des limites, des cadres, de contenir les dérapages dans une certaine mesure tout en laissant le matériau faire son travail.

Toute pragmatique que soit l’attitude que j’adopte dans l’atelier, il n’en reste pas moins que je doive faire des choix (qualités de peintures, outils, couleurs…) et que cela relève de la subjectivité… le sujet, le je et le jeu ne sont pas loin.

Reste

Je travaille cette notion au propre comme au figuré. Au sens propre, en considérant le caractère fluide du matériau, le fait qu’il puisse s’échapper du cadre du tableau et fabriquer divers accidents, comme autant de restes d’une intention artistique, sortes de « résidus » de tableau, que j’intègre au travail. Au sens figuré, je me demande ce qui peut bien rester de la peinture abstraite aujourd’hui.

Télécharger le dossier de presse