Newsletter S'inscrire

Galerie Les filles du Calvaire

En cours Passées À venir
Formité, 2002, Résine et mousse florale

Formité, 2002, Résine et mousse florale

François Daireaux

Un certain nombre

François Daireaux

Exposition du 17 janvier au 28 février 2003

François Daireaux préfère les sentiers escarpés aux voies dégagées. Les chemins qu‘il emprunte sont jalonnés d’obstacles et de difficultés qui brouillent les pistes du sens et rendent le parcours aussi chaotique que fascinant. L’évolution de son travail est à l’image de ces sentiers. Petit à petit, François Daireaux se défait de ses doutes, leur donne en tout cas une légitimité, une raison d’être, il transforme ses conflits intérieurs en propositions de réflexion et fait de toutes ses fragilités une source vive qui nourrit une œuvre complexe fondée sur le déséquilibre, l’ambiguïté et les rapports de force.

Depuis 1998, il a pris soin de consolider son ouvrage et de lui fabriquer un devenir comme s’il devenait urgent d’intervenir dans la destinée d’œuvres qu’il a créées en laissant peut-être trop de place à l’aléatoire. A présent, les sculptures portent un titre, elles sont nommées, dotées d’une identité qui affirme leur présence et les situe. Elles restent aujourd’hui toujours fragiles, imparfaites et irrégulières, mais semblent enveloppées d’une aura protectrice. Il y a dans la démarche de François Daireaux la volonté d’assumer la paternité de ses œuvres en portant sur elles un regard attentif et lucide, prêt à déceler la moindre faille. Les sculptures des années 1996-97 en particulier se caractérisent par leur extrême fragilité. On pense notamment aux Aiguilles, ces longues et frêles tiges de plâtre prêtes à se briser au moindre déplacement. Pour éviter tout accident qui risquerait de les altérer, ou peut-être tout simplement par désir de conserver la vulnérabilité d’œuvres qu’il a voulues délicates, il leur a fabriqué une « coquille de survie ». Entièrement détruite, cassée en morceaux puis empilée dans une caisse de bois, une œuvre en arceaux de 1996 est ainsi devenue en 1998 Ce que je cherche à faire.

Télécharger le dossier de presse
Formité, 2002, Résine et mousse floraleMes ruines, 2001, Plâtre polyester, 23 x 550 x 350 cmGrisaille, 2001-2002, Tirages jet d’encre, 72 x 50,5 cmGrisaille, 2001-2002, Tirages jet d’encre, 72 x 50,5 cmGrisaille, 2001-2002, Tirages jet d’encre, 72 x 50,5 cmGrisaille, 2001-2002, Tirages jet d’encre, 72 x 50,5 cmVue de l'exposition