Le travail de Hyde, tel qu'il s'est développé dans les années 90, consiste en une expérimentation, délibérément bricoleuse et libre de toute astreinte esthétique, des différentes possibilités de signifier la peinture ; il consiste en l'émission, en des contextes objectaux multiples, de divers signes de peinture. En cela, et bien que totalement singulier, il appartient pleinement à son temps, celui d'une abstraction tout à la fois post-duchampienne et post-warholienne, où s'instille, infra-mince, la distance qui sépare la chose et le signe de la chose, le langage et le métalangage. [...]

Extrait de Le Saut de la barrière, Michel Gauthier

James Hyde est né en 1958 à Philadelphie et vit et travaille aujourd’hui à Brooklyn (USA). Si son travail est régulièrement présenté aux Etats-Unis depuis une trentaine d’années, on a pu le voir également en Italie, en Allemagne, au Danemark, au Royaume-Uni, en Belgique ou encore en Suisse. En 2015 il a présenté les expositions personnelles Survey, Part 2 au CArD de Piacenza (Italie), Landscape à la galerie Luis De Jesus de Los Angeles , Varieties of Useful Experience à la Volume Gallery de Chicago. Récemment, il a participé aux expositions collectives Portrait of a landscape au Shirley Fiterman Art Center en 2016 et Fertility à la galerie 33 Orchard en 2015, toutes deux à New York.