Utilisant des matériaux les plus simples, d'un tapis de voiture à du simple contre-plaqué, Beech crée des objets qui sont à la fois bruts et élégants, sophistiqués et radicaux, extrêmement sérieux et subtilement drôles. Son travail est à cheval entre la peinture et la sculpture. Beech s'intéresse à la « qualité objective des choses » et ainsi à laisser la forme et les matériaux s'exprimer comme il le dit lui-même : « Je m'intéresse à la fusion du vocabulaire visuel de l'utile et de l'art abstrait ». Les objets ordinaires comme des bennes et des quais de métro le fascinent et sont la base d'un travail plastique nuancé. Il reconnaît volontiers l'influence des maîtres comme Donald Judd mais voit sa propre esthétique comme se référant à la rue et comme étant plus engagée, en opposition à la position raffinée et détachée de beaucoup de réductionnistes.

Né en 1964 à Winchester, John Beech est un artiste britannique basé aux Etats-Unis. Il a récemment exposé à la Galerie M&R Fricke de Berlin, à la Haus der Kunst St Josef de Solothurn (Suisse) et au Concept Space de Shibukawa (Japon) en 2014, au Frieze New York en 2015 et à la Anglim Gilbert Gallery de San Francisco (USA) en 2016.