Les œuvres retenues proviennent en grande partie de la collection d'Olivier Mosset, donnée au musée en 2007. Elles reflètent l'intérêt jamais démenti de l'artiste pour les questions liées à la copie, la répétition, la citation ou l'appro­priation, et sont pour la première fois confrontées systématiquement à un choix de ses propres œuvres, qui couvre l'ensemble de sa carrière. D'autres œuvres, tirées de la collection du musée, permettent de les confronter à des antécé­dents historiques qui mettent en jeu les mêmes questions. Des prêts généreux, institutionnels et privés, ont permis de compléter l'ensemble, et des artistes contemporains ont été sollicités pour permettre de poursuivre la réflexion en prenant en compte les enjeux actuels du numérique, qui instaure un régime de copies et de reprises potentiellement illimitées.