Le photographe américain Mitch Epstein, lauréat de l’emblématique Prix Pictet, s’attache depuis plus de quarante ans à dresser le portrait du monde par le spectre des réalisations humaines et des liaisons parfois dangereuses qu’elles entretiennent avec la nature. En 2011, il commence à s’intéresser aux arbres de New York. “Cette série de photographies explore des arbres extraordinaires dans cinq quartiers de New York. Enracinés dans les parcs, les centres commerciaux, les jardins, les cimetières et les trottoirs, certains arbres se sont adaptés à leur entourage comme des contorsionnistes, tandis que d’autres ont été taillés en spécimens précieux. Ils sont aussi divers que la population de la ville…”, explique-t-il à propos de New York Arbor.