Newsletter S'inscrire

Galerie Les filles du Calvaire

En cours Passées À venir
Thibaut Cuisset, Montana, Etats-Unis, 2012

Thibaut Cuisset, Montana, Etats-Unis, 2012

Thibaut Cuisset

La partition américaine

Thibaut Cuisset

Exposition du 9 décembre 2021 au 15 janvier 2022

[ Vernissage samedi 11 décembre 2021 (15h – 20h) ]

La galerie Les filles du calvaire a le plaisir de présenter La partition Américaine de Thibaut Cuisset. Pour la première fois sont montrées quelques-unes des images issues de l’ensemble de ses recherches sur le paysage américain, une série inédite réalisée avant qu’il ne nous quitte en 2017.

Pendant 30 ans, Thibaut Cuisset est parti « en campagne » et a exploré le monde pour documenter ses paysages avec douceur et précision. Immédiatement reconnaissables, les images de Cuisset captent patiemment les spécificités de chaque territoire et leur contemporanéité, qu’ils soient vierges ou habités. Son regard, sa lumière, son épure, sa vision cinématographique et son affinité avec la peinture produisent cet inimitable « concentré de lieu » sans anecdote, sans pathos ni humain ni coloriste, la plupart du temps sans personnage ; Cuisset fait des « portraits de paysages » que ce soit dans le dehors absolu ou dans l’identité des villes. Pas de compromis ou de laisser aller, alliant la description à l’esthétique, il donne à voir le réel du lieu et transmet son émotion face à ce lieu.

De 2012 à 2015, Thibaut Cuisset a fait trois longs voyages aux États-Unis, souhaitant proposer sa lecture de l’Amérique et avec la conscience que photographier ce territoire s’inscrit dans l’histoire de l’art et de la photographie. Dans un mouvement expéditionnaire et dès la fin du XIXe, les photographes documentent l’atmosphère des villes, la modernité urbaine et l’immensité de la nature (Alfred Stieglitz, Edward Steichen, Ansel Adams…). Au XXème siècle, le voyage américain s’est en effet substitué au Grand Tour d’Europe des artistes. Plus tard en 1975, l’exposition Les New Topographics consacre l’émergence d’une nouvelle approche de la photographie documentaire et cristallise les recherches sur le paysage de toute une génération de photographes.

Le travail de Thibaut Cuisset est un voyage au long cours et consiste d’abord en une véritable expérience d’imprégnation dans laquelle le repérage « se dilue peu à peu dans la prise ». La captation du territoire américain n’échappe pas à cette méthode. L’artiste n’a pas souhaité faire la traversée du pays d’Est en Ouest, « trop pratiquée » selon lui, mais s’est attaché à réunir des « morceaux » d’Amérique, pour montrer la diversité et l’immensité de ses espaces : étendues naturelles et parcs nationaux, zones rurales et bourgades, grandes villes américaines et banlieues. Sur les six voyages initialement prévus, il aura pu en réaliser trois.

Les images présentées à la galerie sont le fruit de trois voyages, accomplis successivement à l’automne 2012, au printemps 2014 et en 2015. Lors du premier, Thibaut Cuisset s’est rendu dans le far west, celui des pionniers de la conquête de l’Ouest et de l’expédition Lewis et Clark (1804-1806). Parti de Fargo (Dakota du Nord) il a ensuite sillonné cinq autres états : le Dakota du Sud, le Wyoming, le Montana, l’Utah et le Colorado. Le second voyage plonge dans le deep south (Tennessee, Alabama, Mississipi, Louisiane et Arkansas). Cuisset se confronte alors au sud du pays, à ses « espaces plus denses et aux immensités plus secrètes ». Lors du troisième séjour il arrive à Las Vegas, traverse la Vallée de la Mort et longe la Côte Ouest de Los Angeles (Californie) à Seattle (Washington).

« Dans les autres pays visités, j’avais peu de photographies en tête quand je parcourais les territoires. Ici, c’est très différent : il ne doit pas y avoir pays plus photographié que les États-Unis. C’est justement cette expérience qui m’intéresse : Comment regarder et photographier les États-Unis d’aujourd’hui ? En les déchiffrant comme une grande partition à lire. »

En considérant effectivement le paysage américain comme une grande partition, Cuisset réaffirmait dans ces quelques lignes sa lecture à la fois méthodique, mélodique et poétique du monde.

L’exposition a été réalisée en collaboration avec Camille Cuisset.

Et avec le soutien du Centre national des arts plastiques et de la Fondation des Artistes.

Jusqu’au 22 mai 2022, le travail de Thibaut Cuisset est visible au Jeu de Paume – Tours, qui présente ses recherches autour des paysages de la Loire et ses proches environs.

Thibaut Cuisset, Montana, Etats-Unis, 2012Thibaut Cuisset, Dakota du sud, Etats-Unis, 2012Thibaut Cuisset, Montana, Etats-Unis, 2012Thibaut Cuisset, Dakota du sud, Etats-Unis, 2012Thibaut Cuisset, Arizona, Etats-Unis, 2012Thibaut Cuisset, Wyoming, Etats-Unis, 2012Thibaut Cuisset, Louisiane, Etats-Unis, 2014<br />
Thibaut Cuisset, Mississippi, Etats-Unis, 2014