Newsletter S'inscrire

Galerie Les filles du Calvaire

En cours Passées À venir
Laia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter two

Laia Abril
On rape
A history of Misogyny
Chapter two

Laia Abril

A history of Misogyny chapter two : On rape

Laia Abril

Du 25 janvier au 22 février 2020

[ Vernissage le samedi 25 janvier 2020 de 15h à 20h ]

La galerie Les filles du calvaire annonce la prochaine exposition personnelle de l’artiste Laia Abril. Le premier chapitre de son oeuvre sur l’histoire de la misogynie. On Abortion a été exposé mondialement après l’émotion provoquée aux Rencontres d’Arles en 2016. Laia Abril présente à la galerie le second chapitre : On Rape.

L’artiste continue d’élargir ses archives visuelles sur le contrôle systémique du corps des femmes à travers le temps et les cultures. Sur son nouveau travail, l’artiste dit :

« En scrutant, conceptualisant et visualisant les échecs judiciaires, en tenant compte des réglementations historiques, des dynamiques toxiques et des témoignages de victimes, le projet pointe la culture du viol institutionnel répandue dans les sociétés du monde entier. Je développe ce travail en explorant les liens entre mythes, pouvoir et droit et les notions de masculinité et de violence sexuelle.

J’ai choisi ce sujet de la même manière que le premier chapitre sur l’avortement. J’ai été saisie par un fait divers local qui m’a profondément marquée. En 2018, le tribunal espagnol a libéré cinq hommes qui avaient violé une jeune femme de 18 ans, jugés pour abus sexuel plutôt que viol, remettant en question la jurisprudence espagnole face au viol. En pleine apothéose du mouvement #MeToo, je voulais comprendre pourquoi certaines structures institutionnelles telles que la justice, le droit et la politique échouaient non seulement face aux victimes de viol, mais encourageaient en réalité la violence en préservant les rapports de pouvoir et le viol comme norme sociale.

Au regard de l’histoire, j’ai pu identifier les stéréotypes et les mythes fondés sur le genre, les préjugés et les fausses idées qui ont maintenu et perpétué la culture du viol. À travers une recherche minutieuse sur les erreurs judiciaires et l’accusation répétée des victimes, ce projet montre à quel point la société blâme encore aujourd’hui les victimes d’agression sexuelle, tout en normalisant la violence sexuelle. »

Ce projet a reçu le prix Tim Hetherington Trust Visionary 2018 et le soutien du Mangum Fundation Grant 2019

Télécharger le dossier de presse
Laia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoLaia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoLaia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoLaia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoLaia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoLaia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoLaia Abril <br />
On rape<br />
A history of Misogyny <br />
Chapter twoAla Kachuu, (Bride Kidnapping), Kyrgyztan, 2019<br />
From series Power Rape, On RapeMilitar Rape, US, 2019<br />
From series Power Rape, On RapeShrinky Recipe, 2019<br />
From series Testing Virgins, On RapeChastity Belt, 2019<br />
From series Historical Rape, On rapeCilicio, 2019<br />
From series Punishment, On rape