Newsletter S'inscrire

Galerie Les filles du Calvaire

En cours Passées À venir

Isabelle a 24 ans … isabelle a 42 ans

Musée des Beaux-Arts Le Locle

Katrien De Blauwer

Du 15 février au 1 juin 2020

À l’invitation du MBAL, l’artiste a développé deux histoires parallèles, où se révèlent deux moments de vie. Il y est question de séduction féminine, on y décèle une figure masculine à peine esquissée. La plasticienne cherche à nous placer dans ce regard masculin. Il y a quelque chose d’inquiétant dans ces scènes, une impression de voyeurisme, une atmosphère qui semble sortir d’un film noir ou du cinéma de la Nouvelle Vague. Chez Katrien de Blauwer, la photographie issue de magazines trouvés aux puces, se voit réinventée telle une surface accueillant de nouveaux récits. Les personnages féminins se dévoilent tout en étant insaisissables.

Des marches, démarches

FRAC Provence-Alpes-Côte d'Azur

Paulien Oltheten

Du 8 février au 10 mai 2020

L’exposition Des marches, démarches aborde la marche en un sens large, considérée non comme une pratique sportive mais comme une démarche artistique. Des marches, démarches rassemble des artistes concernés par les pratiques de Walkscape et de déplacement artistique ; des artistes qui inventent, expriment, pratiquent, conscients des enjeux socio-politiques de leurs démarches, intéressés par des approches venues des sciences humaines, nourris des travaux fondateurs de Robert Smithson, Richard Long, Francis Alÿs, Stalker…

L’exposition est le prolongement de Des marches, démarches,  manifestation culturelle à l’échelle du territoire de la région développée depuis le printemps 2018 et coordonnée par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur. A partir de la proposition artistique de Guillaume Monsaingeon, cette manifestation a réuni, autour d’une dynamique commune, de nombreux acteurs culturels, associatifs ou éducatifs installés sur le territoire régional et notamment dans les zones rurales éloignées de l’offre culturelle.

Humanimalismes

Topographie de l'art

Art orienté objet

Du 08 février au 04 avril 2020

Une large part de notre potentiel affectif, loin de se diriger vers les humains, se destine aux animaux de compagnie, des zoos ou des réserves naturelles. L’artiste qui réquisitionne à son profit la figure de l’« animal » pour y mélanger sa propre figure d’être humain fait acte, de façon consentie, d' »humanimalité » (Michel Surya). Convoquant l’animalité, c’est aussi la pars animalis de lui-même qu’il fait remonter jusqu’à l’œuvre – en espérant que plus de sens soit donné, par le truchement de l’animal, à ce qu’il est. La stratégie humanimaliste de l’« animal-pour-l’art » est cognitiveCar « mon-corps » ne supporte pas de ne pas se connaître, de devoir supporter trop de doute. Animal, aide-moi à moins me méconnaître.

Artistes: Art Orienté Objet, Joseph Beuys, Tïa-Calli Borlase, Mat Collishaw, Alix Delmas, Jan Fabre, Robert Gligorov, Horst Haack, Joël Hubaut, Joachim Koester, Léa Le Bricomte, Catherine Mainguy, Joanna Malinowska, Maël Nozahic, Agnès Pezeu, Abraham Poincheval,Camille Sabatier.

Commissaire Paul Ardenne.

Fluidités, l’humain qui vient

Fresnoy, Tourcoing, France

SMITH

Du 6 février au 28 avril 2020

Cette exposition a pour but de montrer les systèmes de représentations qui se réfèrent à l’état du monde, ou préfigurent celui de demain ; ou la façon dont les artistes nous aident à comprendre les problèmes en jeu à l’heure d’envisager l’avenir de l’humanité.

Fresh wind from the North!

Kunsthalle St. Annen, Lübeck, Allemagne

Anni Leppälä

Du 26 janvier au 26 avril 2020

En tant que  » Helsinki School « , un groupe de diplômés de l’Université des Arts, du Design et de l’Architecture d’Aalto a acquis une reconnaissance internationale dans l’art de la photo depuis les années 1990. Bien que l’école, qui réunit plusieurs générations, ne poursuive pas une approche stylistique ou thématique homogène, les diverses références à la nature forment un dénominateur commun dans les nombreuses séries de photos des artistes représentés.
Pour cette exposition, un certain nombre d’artistes photographes de l’École de Helsinki ont été sélectionnés, qui traitent de la nature et du paysage dans leurs œuvres. Le lien entre la nature et la culture ainsi qu’un sens intuitif de l’espace sont présents dans toutes ces œuvres. Certaines des photos traitent des conventions de la peinture de paysage, tandis que d’autres font revivre une atmosphère qui oscille entre l’étrange et le sublime. La nature dans les tableaux devient souvent une cachette, une retraite pour les gens. La séparation entre le corps humain et le paysage environnant semble irréelle, créée artificiellement.

A l’occasion de cette exposition, le nouveau livre de Hatje Cantz (Helsinki School, Volume VI), consacré aux prises de vue de la nature, sera publié à l’Ecole de Helsinki.

É.E.S

La Commanderie, Saint-Quentin en Yvelines, France

SMITH

Du 15 janvier au 8 mars 2020

Vidéos, anaglyphe, réalité virtuelle, photographies, découvrez six installations questionnant la notion de « genre ». Le genre influencerait-il la création et/ou la perception d’une œuvre ? Pas d’exhaustivité, aucune réponse préconçue, six angles de vue soumis à votre regard.

Avec Manon Argousse, Baptiste Lefèbvre et Florian Salabert, Ravel Kaspar, Sacha Morzy, Viviane Sagnier, Smith et Le Collectif TrafikandarsGratuit, entrée libre

En partenariat avec l’association ERHIA Avec le soutien des Pépinières européennes de création et de l’Université de Versailles Saint-Quentin.

Feathers – warmth, seduction, flight

Gewerber Museum Winterhur, Suisse

Kate MccGwire

Du 1er décembre 2019 au 6 juin 2020

Quiconque se blottit dans une doudoune chaude ou s’enfonce dans une couette et s’endort confortablement sous la couverture légère sait que les plumes sont un joyau de la nature. Elles sont aussi quotidiennes qu’elles sont étonnantes. Des milliers de plumes recouvrent le corps des oiseaux, plumes de contour, duvet, plumes de soie et bien d’autres, hautement spécialisées, selon leur fonction dans l’habillement de l’oiseau. Les plumes réchauffent et rafraîchissent, gardent au sec, décorent et camouflent. En même temps, le volant d’inertie est un chef-d’œuvre d’aérodynamisme qui donne aux oiseaux quelque chose dont les humains rêvent depuis des milliers d’années : voler.

L’exposition « Feathers » s’incline devant cette structure extrêmement complexe faite de kératine et offre un parcours à travers sa beauté séduisante et la variété de ses formes. Elle met en lumière la multifonctionnalité ingénieuse des plumes, leur utilisation historico-culturelle et leur signification actuelle dans le design, l’art et la culture populaire. De plus, le spectacle se concentre sur la relation entre l’homme et l’animal et jette un regard critique sur le développement de la biodiversité et le commerce des plumes d’oiseaux.

Thiery Fontaine / Jeux de balles, jeux de ballons

Thiery Fontaine / Jeux de balles, jeux de ballons

Musée de Tessé, Le Mans

Thierry Fontaine

Du 30 novembre au 15 mars 2020